Il reconnaît qu'il ignore la loi, et il affirme en même temps qu'il n'est pas coupable !

Publié le par Owl

Le procès de Kafka

 RangTolkien

Je me suis dit en me lançant dans ce livre qu'il allait me plaire. Le résumé était énormément alléchant et le nom de l'auteur me plaisait ( allez savoir pourquoi, les noms d'auteur me conduisent toujours dans l'achat d'un livre :) ). Mais comme on dit il ne faut pas se fier aux apparences car je viens d'en faire les frais...

 

 

 

 Joseph K, fondé de pouvoir dans une banque, pensionnaire chez Mme Grubach est arrêté le matin de ses trentes ans dans sa chambre, à l'heure du petit déjeuner, par deux individus en costumes de voyage. Il croit d'abord à une farce orchestrée par ses collégues de bureau pour son anniversaire, mais très vite, même s'il est convaincu qu'il n'est  coupable de rien, il doit admettre qu'il ne s'agit pas d'une plaisanterie.

 

Mon avis personnel : Cette oeuvre, superficiellement simple, est d'une rude complexité. Le scénario de base, un homme entraîné dans un procès sans savoir pourquoi, est plus qu'attirant , le style de Kafka est plaisant et le premier chapitre du livre (qui en est en fait la fin) nous captive et nous donne une grande envie de continuer ce roman. Donc le livre s'annonce bien avec un début attrayant. Mais il ne faut pas se laisser berner par ce bon commencement.

Comme l'a dit l'éditeur Ford Madox Ford "Open the book to page ninety-nine and read, and the quality of the whole will be revealed to you." autrement dit " ouvrez le livre à la page 99, lisez et la qualité de l'ouvrage vous sera révélée." Je devrais prendre ce conseil plus souvent.

En effet, le livre est agréable mais l'histoire qui m'avait tant attirée ne représente que 1/5° du livre !!! Les parties restantes ne sont que des réflexions sur différents thèmes : le premier étant la bureaucratie, puis la justice avant la mise en cause de l'Humanité et de l'absurdité des actions de l'Homme.  Ces reflexions poussées à l'extrême empoissonent d'une certaine manière le livre et empêchent l'action d'avancer de manière significative comme l'on pouvait s'y attendre après le résumé. L'absurdité est croissante au fil de l'oeuvre et le personnage principal reste floue au lecteur. Décrit uniquement à travers une initiale, un prénom et un travail, le personnage est incompréhesnsible pour le lecteur, même si c'est un fait, le peu de description du héros lui permet de s'y identifier facilement.

En bref, ce livre apporte surtout une réflexion immense sur plusieurs sujet simultanément mais ne permet pas à l'auteur de dévelloper une histoire qui était pourtant partie sur les chapeau de roue. Cette faiblesse apporte au livre une certaine lourdeur. Je trouve vraiment dommage que les réflexions ne soient pas plus ditillées au fur et à mesure que l'histoire avancait.

 

EN CONCLUSION

 

Je lis ce livre si...

- J'aime lire des réflexions poussées jusqu'au bout

- J'aime les personnages indéfini

- J'aime les périodes ( grandes phrases complexes à la Breton) et les tirades

 

Je ne lis pas ce livre si...

- Je ne veut le lire que pour l'histoire de base

- Je n'aime pas des personnages abstraits ou inutile

- Les grandes réflexions philosophiques ne me passionnent pas des masses ...

 

Bonne lecture et bonne chance à ceux qui tenteront la lecture, vous ne pourrez pas regrettez , autant en bien qu'en mal !!

 

Owl

Commenter cet article

Luna 29/01/2012 16:23

J'aime beaucoup ton avis, je me retrouve pas mal dedans !
J'ai beaucoup aimé l'écriture et le style de Kafka mais par contre son roman ne m'a pas plu du tout... dommage !