J’ignorai où j’allais, mais je me dis que j’aurais tout le loisir de m’en préoccuper une fois que j’y serais.

Publié le par Owl

Titre : L'été de cristal ( tiré de La trilogie berlinoise) 

Titre VO : March Violets

Auteur : Phillip Kerr

Editeur : Le livre de poche

Première parution : 1989 

Prix : 9.90 euros ( La trilogie Berlinoise )

Note : 0000116865000011686500001168650000116865

 Challenge-anglais

Ce livre à mit un bout de temps avant de venir entre mes mains ! Je l'ai découvert il y a 8 mois de cela et je n'avais jamais put le trouver nul part! Alors quand je l'ai aperçu sur une étagère, je n'ai pas hésité une seule seconde et je l'ai prit avec moi, le gardanr précieusement avant de pouvoir le dévorer. Je ne suis pas déçue pour un copec et j'ai hâte de lire les deux autres histoires qui composent la Trilogie Berlinoise ! 

 

http://images-booknode.com/book_cover/49/full/l-ete-de-cristal-49071.jpg Résumé : 1936, Berlin, pendant la préparation des jeux olympiques.

Le Troisième Reich allemand en est à sa troisième année et les cas de disparitions de personne augmentent de manière alarmante. Cela donne du travail au détective (et ancien inspecteur de police) Bernhard Gunther (qui se fait appeler Bernie et qui a 38 ans), qui a acquis une réputation certaine en arrêtant quelques années plus tôt l'étrangleur Gormann.

Un riche industriel de la branche de l'acier, Hermann Six, lui confie une enquête, découvrir la vérité sur le décès de sa fille adorée et de son mari dans un incendie qui semble criminel et non pas accidentel; ce qui intéresse encore plus Six, c'est qu'un collier de diamant de très grande valeur a également disparu malgré le fait qu'il était enfermé dans le coffre de la chambre des époux.

 

http://livres.blogs.liberation.fr/.a/6a00d83451e49c69e20120a7b57344970b-300wiMon avis : Ce livre commence doucement, comme une petite enquête privée avant de se terminer en apothéose de suspens et de découvertes ! Une véritable merveille du genre policier !!!

 

Déjà le fait que l'histoire se déroule dans l'Allemagne nazie, avant la guerre, donne un certain cachet à ce livre. L'auteur nous décrit la vie des Allemands sous le régime d'Hitler et nous fait partager le point de vue de son héros, qui n'est pas tout à fait pour le national socialisme de son pays. Il explique avec un certain humour la vie des gens de cette époque, dépassés par la peur du KZ et de la Gestapo. Rien que l'aspect historique de ce roman m'a donné envie de le lire. 


Ensuite vient l'enquête. C'est là que se trouve le seul bémol de ce livre. Le style d'écriture à beau être léger, humoristique et cynique, l'histoire est vraiment complexe. De nombreux personnages font leur entrée et, moi qui ne suis pas du tout habituée aux noms de famille allemands, je doit avouer que je me suis assez mélangé les pinceaux avec eux. Mais là est le seul et unique point noir de ce livre. Car même si je me perdait avec les personnages, l'auteur faisait toujours une remarque nous permettant de nous y retrouver parmi tout ce beau monde. Son talent est vraiment énorme.


Pour finir, ce livre n'est pas comme les autres romans policiers. Dans celui-là, l'enquête apporte un tas de problème au héros et après des révélations et une période de calme relativement plat, on se retrouve de nouveau embarqué par des péripéties de dingue ( je n'ai aucun autre mot pour le décrire) qui nous font stresser comme ce n'est pas possible !  

 

En conclusion, ce roman qui ouvre la Trilogie Berlinoise commence sur les chapeaux de roue, avec un personnage principal très attachant et drôle, qui doit faire face à un tas de problèmes inimaginable jusqu'à la fin. Toujours surprise, ce livre ne m'a laissé presque aucun moment de répit et ce jusqu'au dernière ligne où le suspens reste entier ! Phillip Kerr est un vrai maître du roman historico-policier qui dépote !

 

A lire de toute urgence !

 

Owl 

Publié dans Policier-Thriller

Commenter cet article

Frankie 15/11/2011 19:11


C'est vrai que l'histoire est complexe et que la multitude des personnages fait qu'on s'y perd un peu mais sinon c'est vraiment bien. J'ai beaucoup aimé le personnage de Gunther.


Owl 15/11/2011 19:33



Il est assez "anti-héros" je trouve ^^ c'est assez sympa d'avoir un autre type de personnage principal. je me rappel bien que le premier roman m'a un peu perdue mais les deux autres sont plus
simple, et puis on est plus vite dans l'histoire car tout reste dans le même "secteur" ^^ alors que le premier part un peu partour :)