L'enfer , c'est les Autres

Publié le par Owl

Titre : Huis clos

 

Auteur : Sartre

 

Editeur : folio

 

Première parution : 1944 

 

prix : 6,20 euros

 

Note: m250-image-69-1267483475

 

Avec la nouvelle année au lycée qui démarre, et mes premiers cours de philosophie ( très intérressant ^^ ) , j'ai voulu retrouver mon auteur français préféré tout en en profitant pour compléter mes connaissance sur l'existentialisme. Résultat, un pur classique de Sartre auquel j'adhére totalement, pour changer !!!

 

 

 

Résumé : Trois personnages se retrouvent à leur mort dans une même pièce. Il s'agit de Garcin, journaliste, Inès, employée des Postes et Estelle, une riche mondaine. Ils ne se connaissent pas, viennent de milieux très différents, ne partagent ni les mêmes convictions ni les mêmes goûts. Jean-Paul Sartre nous décrit ici « son Enfer » avec brio : « l'Enfer, c'est les autres ». Cette phrase, qui a valu à Sartre les pires accusations, explique seulement que la vie « se ressent, se perçoit » à travers les autres ; rien ne vaut les individus qui nous font prendre conscience de nous-mêmes, de la triste réalité humaine, mais qui restent nécessaires pour se réaliser. Les trois protagonistes se débattent sans cesse pour échapper à leur situation mais l'Enfer finit par reprendre le dessus.

 

Mon avis : Génial ! C'était déjà avec un grand plaisir que je retrouvais l'auteur des Mains Sales, une pièce de théâtre qui m'a conquise, mais cette fois ci la pièce est complétée par un humour et une situation pittoresque et inédite, qui après réflexion est pleine de vérité. J'ai adoré l'idée de départ : L'enfer. Trois personnes condamnées a se supporter pour l'éternité. Bref, une idée excellente et pleine de promesse, qui seront bien sûr tenues tout au long de la pièce ! Ensuite, le style de l'auteur est toujours aussi captivant ! J'ai dû lire à tout cassé la pièce en 1 heures ! L'écriture est simple, franche et les personnages sont cernables dès le début par leurs caractères diamétralement opposés qui donne tout son charme à la pièce. Une très bonne pièce, drôle et philosophique qui tout en bossant mes cours, m'a permis de me détendre agréablement pendant quelques moments ! A lire dès maintenant !!

 

Owl

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article