Le bonheur c'est sortir de la peur

Publié le par Owl

 

Titre : Le bonheur c’est sortir de la peur

Auteur : Zallan

Editeur : Favorable

Première parution :  2011

Prix : 21 euros

Note : 0000116865

 

Je voudrais remercier les Agents Littéraires ( un site qui propose à des bloggeurs de chroniquer des livres de petites maisons d’édition ou à compte d’auteur dans le but de les faire connaître) pour m’avoir proposé ce livre en lecture et surtout les éditions Favorable qui m’ont permise de découvrir un livre philosophique original.

challenge-abc2012

lu dans le cadre du challenge ABC de Babelio


 

 

http://medias.sauramps.com/media/catalog/product/cache/1/image/135x178/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/i/005/9791091005005_1_75.jpgRésumé: Ce livre ne cache pas ses très hautes ambitions : amener chacun, sans exception, à comprendre le mécanisme qui l'éloigne du bonheur, puis à le transcender. Car le bonheur n'est pas réservé à une élite, bien au contraire. Nombre de gens ont vu leur vie basculer après une lecture, aussi, les mots, les formules, les nombreux exemples et anecdotes de cet ouvrage simple ont été choisis avec soin. Beaucoup sont surpuissants afin d'amorcer une action rapide par la prise de conscience, la compréhension, d'opérer le changement et de récolter le mieux-vivre.

L'auteur nous dit : La peur n'est qu'un monstre sous le lit. Allez voir... Qu'avez-vous trouvé ?
Ce guide pratique est ce que l'on appelle en édition, un ouvrage de fond. C'est-à-dire un livre que l'on garde, sur lequel on revient souvent jusqu'à ce que l'on en ait plus besoin. Ici, point de méthodes, de techniques ou de croyances, laissez tout cela comme un souvenir du temps de votre recherche. Ne passez pas encore à côté de votre épanouissement. Juste vous face à vous-même. Sans mensonge ni justification. Juste se tenir debout face à ses peurs, ne serait-ce pas là, la définition de l'être humain ?
Comment sortir de la peur, de façon pratique, dans notre quotidien ?
Il devient urgent d'y répondre enfin, car sous nos peurs se cache notre raison d'être ici.

 

 

 

Mon avis : Tout d’abord, la présentation du livre est très attirante. Une couverture magnifique, un papier au touché velouté, une mise en page claire … bref dès le départ, ce livre est agréable.  L’auteur met surtout en avant dans son livre la vigilance, la peur et l’ignorance. Pour atteindre le bonheur, il nous explique ainsi qu'il faut réussir à attraper la balle au bond en oubliant nos peurs et en avouant notre ignorance. C’est une approche assez originale du sujet.

 

Le livre se présente sous forme de question-réponse.  Ces questions sont claires et précises, elles permettent  à l’ouvrage de fond d’avancer dans ses idées. C’est vraiment une forme de livre intéressante même si parfois les questions sont un peu « naïves ».   Chaque question, en plus d’être expliquée philosophiquement, sont interprétée à travers les expériences personnelles pour démonstration.  Cela apporte un côté plus réel à la philosophie dans un sens mais je trouve que cela met énormément en avant l’auteur, et non les conclusions à en tirer, même si les expériences citées sont assez générales et que tout le monde peut s’y reconnaître.

 

Le style de l’auteur reste vivant,  il possède un style familier qui peut prêter à sourire mais qui peut quand même parfois devenir lourd. Au début, c’est sympa, singulier, mais au bout d’un certain temps, ça devient presque de la provocation et, personnellement, je n’ai pas trop apprécié. Aussi, les citations qui sont dans le livre sont variées, c’est agréable. Sauf lorsque ce sont celles de l’auteur. Il tente de démontrer ce qu’il pense à travers ses propres citations, ce qui m’a assez troublée. De même, parfois, comme lorsqu’il parle de religion dans l’introduction, je trouve qu'il est un peut trop extrême .Par exemple, lorsqu’il parle du cancer, il dit «  Personne ne contracte un cancer s’il n’a pas décidé consciemment ou inconsciemment de mourir ». Je n’adhère pas du tout et je trouve que cela n’a vraiment aucun rapport avec le thème du livre : atteindre le bonheur en écartant la peur. Ses avis un peu « juste » ont un peu freiné m’ont envie de base et j’ai vraiment eu du mal à continuer le livre sans y repenser. Je dois dire que ça gâche la lecture.

 


Lecture un peu ralenti par un style trop libre même si le sujet reste très intéressant. 

 

Owl 

____________________________

Le point sur l'humeur du jour :

humeur : ennuyée...

écoute: Sinnerman de Nina Simone (Sherlock !!)

lis: Hamlet de Shakespeare (je le relis car je vais aller le voir au théâtre)

regarde : Les Incorruptibles 

 

Publié dans Partenariats

Commenter cet article

benin 17/03/2014 23:10

bsr,
c'est de la caricature en matiére religieuse.
Rester dans son domaine de compétence aurait peut étre été plus porteur,ou exact.
Je suis d'accord avec le blog la dessus.

Kévin Vivat 14/02/2012 13:38

De tous les livres de sciences humaines qu j'ai pu lire (certainement + de 100), je n'en ai gardé que 2 : "Le pouvoir du moment présent" d'Eckhart Tolle" pour la précision des explications, et "Le
bonheur, c'est sortir de la peur" de Zalan pour la mise en pratique immédiate et le fait qu'il aille beaucoup plus loin. 100% vécu, ça décoiffe un peu mais on y gagne à chaque page.

Séverine Goldman 11/02/2012 15:10

J'ai lu "Le bonheur, c'est sortir de la peur" de Zalan. Il a littéralement boosté mon goût pour la vie. Pour la vraie vie, celle de tous les jours, pas celle des romans, qui n'existe pas. J'ai
dorénavant les moyens de vivre plus librement, d'entreprendre, de changer... J'ai déjà mis des choses en place. L'auteur nous ramène toujours au vécu, au réel, au pratique, au présent et ça fait un
bien fou !