Rien, dans ma vie, ne m'avait préparée à ça.

Publié le par Owl

Titre : Le baiser du démon

Titre VO : Working for the devil

Auteur : Lilith Saintcrow

Editeur : Le livre de poche –fantastique-

Première parution : 2005

Prix : 7.50 euros

Note : 00001168650000116865

challenge-jeunesse-1

 

http://s4.e-monsite.com/2011/08/20/09/resize_550_550//Le-Baiser-du-demon.jpgRésumé : « Mon nom est Dante Valentine  -Danny  pour les amis. Je suis nécromante, c’est-à-dire que je peux communiquer avec les morts. Un métier comme un autre, pour lequel je suis plutôt douée…. Jusqu’à ce lundi matin pluvieux, où le Diable en personne me propose un contrat : la vie sauve, en échange de l’élimination d’un renégat. Une offre impossible à refuser… Sauf que je déteste les créatures des Enfers, y compris le séduisant démon que Lucifer me prête, soi-disant pour veiller au bon déroulement de la mission… »

 

Mon avis : Une petite récréation simple et classique, pour se détendre entre deux gros bouquins. 

 

J’avais envie de lire ce livre depuis quelques temps déjà, juste pour la couverture (je suis irrécupérable) et aussi car je m’étais dit que ça serait un bon moyen de commencer le challenge Jeunesse/Young adult qui à débuté.  Et puis autant rester dans l’ambiance du moment (voir mon article sur les livres d’Halloween pour ceux qui aurait loupé le coche pendant les courtes vacances).

 

Me voilà donc partie avec un livre de Lilith Saintcrow dans la catégorie Young Adult, dont je ne suis pas une grande connaisseuse. Le début de l’histoire est à mon avis, un peu rapide. On ne sait pas pourquoi Dante (J’adore vraiment son prénom !) est choisie, pourquoi elle est chargée d’un travail par le Diable…. Bref, le début était un peu simplet et confus pour moi. J’ai trouvé qu’on n’avait pas trop d’explication et que l’auteur passait par-dessus quelques détails peu être utile pour le lecteur. Mais bon, malgré la compréhension sommaire du truc de départ, on rentre vite dans l’histoire et on prend le rythme sans problème.

 

Ensuite, je ne m’attendais pas du tout à ce que le monde développé par l’auteur ne soit pas le notre. Il s’agit en fait de la Terre dans le futur ! Je n’avais trouvé aucun indice là-dessus dans le résumé et j’étais vraiment surprise lorsque l’auteure s’est mise à parler d’Acte Parapsychique et d’aérowagon mais finalement comme le reste, je m’y suis vite habituée. C’est quelque peu déroutant lorsqu’on aborde l’histoire des différentes catégories de psions mais c’est aussi faisable, on peut dire qu’en même temps ça ne casse pas trois pattes à un canard, si vous me pardonnez l’expression.

 

Après les personnages sont quand même assez attachant. Les relations entre les personnages sont claire comme de l’eau de source et pas étonnante pour le moins du monde. Bref, c’est du réchauffé entre les personnages.  Malgré tout, je me suis prise d’affection pour Jaf. Il est tellement sensible et attentionné et pourtant, froid et sans émotion. Danny me donnait parfois l’envie de lui mettre deux claques car elle s’en prenait à lui sans raison mais je m’y suis faite. Il encaissait tout sans ciller et c’est assez déroutant. Toujours calme, réfléchie et moraliste envers Dante, comme si il s’adressait à une enfant. C’en était même mignon parfois.

 

Enfin, je suis restée un peu perplexe lors de certaines péripéties car elles arrivaient sans raison, et le peu d’explication que tentait de fournir l’auteur n’était pas très convaincante. Je pensais bien que c’était surtout dans le but de donner du suspens et de l’action à l’histoire mais je trouve quand même que tout n’était que trop superficiel. Sans ajouter les nombreuses questions que ce pose Danny et dont les réponses n’arriveront qu’à la fin fin du bouquin (on les à déjà oubliée alors). Il y a également un nombre de répétitions dedans ce livre qui peut donner l’impression que la narratrice radote un peu.

 

En conclusion, je dirais que ce roman est vraiment léger et d’un classique irrattrapable. J’ai eu beau apprécié l’histoire et les personnages, l’auteur ne s’est pas du tout cassée la tête pour développer son idée de départ qui aurait pu être vraiment bien avec un peu de surprise en plus.  Les personnages, leurs relations, les événements m’ont donné la sensation que l’auteur avait pris le chemin de la facilité tellement c’était stéréotypé. Un bon livre facile et rapide, mais sans plus.

 

 

Owl 

Publié dans Fantastique

Commenter cet article