Rock'n rolla

Publié le par Owl

Un petit week-end pour finir des TPE pas encore finit et révisé un bac blanc de Français dont je me passerais bien et je me retrouve devant mon ordinateur en train de regarder Rock'n rolla, un bon film de Guy Richie comme il sait si bien les faire !!

 

rock-n-rolla-ritchie

 

 

Ce film, je voulais le voir depuis longtemps. Ce n'est pas un blockbuster mais il correspond tout a fait au genre de film que j'adore regarder. Déjà charmée par Snatch et Arnaque, crime et botanique ( que je ne tarderais pas a vous présenter) j'ai tout de suite été attirée  par cet autre film de Ritchie qui a le même style d'histoire: des mafieux en veut tu en voilà, des dingues, des fils qui se mêlent et se dêmelent, une bande son génial, des acteurs supers et des dialogues sympathiques. Bon... j'oublie l'essentiel : une histoire ROCK'N ROLL !!!!

 

Bref l'histoire est en gros celle-là:

vieux caïd londonien,Lenny Cole travaille à l'ancienne en donnant des pots-de-vins a tour de bras. Mais comme le lui dit Archy, son fidèle lieutenant, Londres est en train de changer : les mafieux des pays de l'Est, comme les petits voyous, cherchent tous à bouleverser les règles du milieu. Uri Omovich, un  russe, donne à Lenny un pot-de-vin de sept millions de livres pour qu'un permis de construire lui soit accordé, et lui prête son tableau porte-bonheur en gage de bonne foi. Petit bémol  Stella, la comptable d'Omovich, engage deux petits malfrats, « One Two » et « Messe basse »,ainsi que leur chauffeur " Gueule d'ange" ( Eames dans le désormais culte Inception !) pour dérober la somme. Tous y voient l'occasion de rembourser une forte somme qu'ils doivent à Lenny et accomplissent leur mission sans problème. Mais bon avec Ritchie il faut s'attendre a tout donc... Lenny se fait voler le tableau que lui a prêté Omovich par son fils, la rock star toxico Johnny Quid, qu'on croyait mort. Commence alors une chasse au tableau légèrement barrée...

 

 

Ce spitch peut laisser perplexe par sa complexité et son nombre important de personnages mais il ne faut pas s'y fier. Le film présente les personnages et l'histoire de telle manière que même en étant avec Lucie dans le ciel ( vive les Beatles ;) ) on peut tout comprendre. Et puis l'histoire est tellement légère et drôle que tout en est simplifier.

 

Mon avis personelle: Une histoire de dingue, à l'humour british décapant et avec des scènes d'action mythiques. Niveau technique, aucun regret. La caméra ne nous laisse pas le temps de nous reposer et chaque plan (ou presque) est un chef d'oeuvre. Enfin pour l'histoire, même si le réalisateur ne retombe pas dans ses premiers délires filmiques géniaux, on retrouve la patte cynique et réfléchie - dans l'imbécillité je m'entend- des débuts. Chapeau.

 

 

 Alors passons a la conclusion:

 

Je regarde si....

- J'aime les premiers films de Guy Ritchie car il suit le même scénario

-  les films loufoques qui ne sont pas très logique m'attire

- j'adore les soundtracks extrèmement branchées rock à la Tarantino

- Les histoires de mafieux me rendent curieux/ curieuse

 

Je ne regarde pas si...
- Je ne suis pas branché(e) film d'action qui sont totalement barré

- je n'apprécie pas les films à l'humour british fort

- les films qui ne racontent rien me laisse de marbre ( faut quand même savoir se décoincer un peu je pense)

 

Bon délire cinématographique pour un pur moment de détente. Profitez bien et surtout bon film !!

 

Owl

Publié dans Films reviews

Commenter cet article