Sans vérité, comment peut-il y avoir de l'espoir...?

Publié le par Owl

Titre : Effroyables jardins

Auteur : Michel Quint

Editeur : Folio

Première parution : 2000

Prix : 4.60 euros

Note : 000011686500001168650000116865


59180916 p

 

Ma soeur l'a lut l'année dernière et en manque d'inspiration dans ma PAL je suis allée chiper chez elle (ce qui est plutôt rare vu que les livres ne sont pas du tout son trucs...). Bref, le titre m'attirait mais l'image de clown me bloquait. J'ai toujours eu peur des clowns donc là j'ai dû un peu surmonter ma peur et finalement j'en suis très heureuse ! 


http://www.cultura.com/ressources/products/1/4/10/6/1/47163.jpg RésumeLe jeune garçon aimerait bien pouvoir se cacher, disparaître, lorsque son père, instituteur respecté, se déguise en clown amateur. Entre honte et mépris, il assiste à ses numéros. Jusqu'au jour où son oncle Gaston lui révèle le sens de cette étrange vocation en lui dévoilant un épisode tragi-comique de la Seconde Guerre mondiale... Pudeur, humour et tendresse caractérisent ce récit simple et bouleversant que Michel Quint a dédié à son grand-père, ancien combattant à Verdun, et à son père, ancien résistant.

 

 

 

 

 

 

Mon avis : Passer les premières pages un peu confuses le livre nous dévoile une histoire merveilleuse sur la solidarité et l'amour dans un fond de Seconde Guerre mondiale. 


Au début, j'ai un peu bloqué. Le commencement du livre laisse perplexe. Pourquoi est-ce que l'on nous parle de ce clown au tribunal ? Puis passer les quelques lignes en italiques, plus de procès , disparut, mais une loi et l'avis d'un homme sur les clowns et sa famille. D'accord au départ, c'est plus que perplexe que j'ai lu ce livre. J'ai même du m'y prendre à deux fois.

Mais après ce n'est plus du tout pareil !


Lorsuqe l'on en arrive à l'histoire centrale, celle de deux résistants, on ne peut qu'être transporté ! L'histoire est touchante, merveilleuse et fantastique ! Drôle, belle et triste à la fois. Pleine de mélancholie et de joie. Bref ce livre possède une histoire qui nous donne des sentiments. Jusqu'au bout du récit des résistants, on reste scotché, troublé et tourmenté. Et après la réalité revient . Mais sous un angle différent. Tout change, notre première vision des personnages est chamboulée et on se prend sans peine d'affection pour ceux que l'on méprisait au départ. 


Je pense que le style d'écriture de l'auteur y est en grande partie pour quelque chose. Son style est simple et direct mais fait en même temps passer un tas de sentiments. On est à la place du narrateur, on ressent ses sensations, on vit son histoire comme la nôtre. 

 

 

Ce livre est une incroyable découverte qui nous laisse rêveur par la beauté de l'histoire et le style simple et frais de l'auteur. C'est une lecture rapide (75 pages) mais je ne pense pas avoir ressenti depuis longtemps de tel choses après avoir fermé un livre , même un gros romans. C'est un livre poétique et charmeur que je vous conseille pour son histoire digne d'un conte de notre enfance et en même temps si triste et fataliste. 

 

 

A bientôt 

Owl 

Publié dans Historique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elora 12/10/2011 10:33


Je n'ai vraiment pas accroché...


Owl 12/10/2011 12:50



c'est pas gênant, tout les goûts sont dans la nature après tout ^^ . Qu'est-ce qui ne t'as pas plus dedans ? :)