Je suis volontaire ! m'écrié-je. Je me porte volontaire comme tribut !

Publié le par Owl

 

Titre : Hunger Games, Tome 1

Titre VO : The Hunger Games

Auteur : Suzanne Collins

 Editeur :  Pocket

Année de parution : 2011

Note :champignon-super-icone-8317-96 sympathique...mais !? 

 


http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47604582.jpgRésumé : Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?

Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l'épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé...
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim...

 

 

 

Mon avis : Ecrire cet avis est pour moi assez difficile. Je vais essayer de faire court car les avis de trois pages, c’est énervant à lire. Donc je peux déjà vous annoncer (et s’il vous plaît ne me lynchez pas ! Ce n’est que mon avis ^^) que je n’ai pas été captivée par ce livre plus que ça. Ce n’est pas un coup de cœur, et ça me fait bizarre vu que pour la plupart des gens (sinon tout le monde) ce roman est la septième merveille du monde (j’exagère un peu bien sûr...). Voilà clairement ce que j’en ai pensé.

 

Je commence par le positif car c’est la partie la moins fournie de mon argumentation

-L’auteur écrit bien c’est indéniable. Je ne dirais pas que son écriture est révolutionnaire ou quoi que ce soit d’autre mais elle accroche c’est certain.

-Les personnages sont faciles à aimer. Ils ne sont pas trop complexe ou sombre, mais peut-être un peu stéréotypés (dans le cas de la petite Rue par exemple ou des carrières).

-J’ai adoré Katniss et Rue ! Elles sont des battantes, qui veulent sauver leurs familles, et qui sont pleines de qualités. Par contre, Katniss était parfois un peu naïve je trouve. Elle est très intelligente mais dès qu’elle se met à penser concrètement à ses sentiments, on dit adieu à la ruse et l’habilité dont elle est capable.

 

Heu... je crois que le positif s’arrête là... Franchement je ne vois pas quoi y ajouter de plus.

 


Au négatif maintenant... Je suis assez déçue du livre en y repensant.

- La dystopie n’est vraiment qu’un prétexte pour mettre en place ces jeux de la faim. Ca m’a foutue un coup au moral quand j’ai remarqué cela. L’auteur développe bien un monde futur, mais le côté terrifiant n’est pas traité comme je l’attendais ! L’idée n’est selon moi pas assez complète, il n’y a pas assez de réflexion dessus les problèmes de ce monde. Et c’est censé dénoncer quelque chose ! Une dénonciation de la curiosité malsaine de l’homme ? De la téléréalité ? Passe encore... mais ce n’est pas non plus le truc le plus marquant du bouquin !

 

- La chose mise en avant est la survie de Katniss, très intéressante,  et ses relations avec Peeta et Gale... euh ... Je me suis retrouvée avec un « twilight » version dystopie. C’est réellement l’impression que j’en ai eu et désolé pour les grands fans, sincèrement, mais pour moi, c’était tout à fait la même chose. Impossible de ne pas faire le lien entre les deux séries à succès ! L’amour c’est bien, c’est mignon mais je crois que je me serais passé des questionnements torturants de l’héroïne...

 

- Et les combats ? La violence ? C’était vraiment gentilé, il n’y a pas d’autres mots... Les morts sont invisibles, et sinon, dans la dernière partie du roman, il n’y a vraiment plus que de la place pour l’amour de Katniss et Peeta ! Plus de combat, ou presque...

 

- On s’attardait trop sur les détails du genre, Katniss adore le ragoût. C’est bien deux minutes... mais au bout d’un moment, ça devient lassant. C’était pour moi trop superficiel vers la fin du roman et même si il y avait de la tension, je n’ai pas adhéré.

 

- Pour finir , c’était beaucoup trop prévisible ! Je devinais facilement tout ce qui allait se passer après. Sans compter que c’était répétitif à certains moments, que j’avais envie d’en sauter des passages pour savoir comment la situation allait évoluer...

 

 

 

 

En conclusion, je ne renie pas le fait que l’auteur ait une plume agréable et captivante, son idée est aussi assez originale mais je trouve vraiment que le développement aurait mérité plus de précision. La dystopie n’est qu’une base et les réactions sont trop prévisibles.  Aussi, j’aurai aimé voir ces Hunger Games du côté extérieur de l’arène, voir la douleur de la famille de Katniss mais rien du tout. Au lieu de ça, on se concentre sur les sentiments de Katniss et son auto-centrisme incomparable (réellement cela m’a choqué quand j’y faisais attention...).  

Bref, c’est un bon moment que j’ai passé mais... trop de faiblesse selon moi. Il n’y a que l’histoire de Katniss qui vaut la peine, c’est une battante, mais si on cherche une bonne réflexion, ce n’est pas le bon bouquin. Je vais voir le tome 2, en espérant que cela s’arrangera un peu. La romance est super, mais un peu de critique, est-ce trop demandé ? 

 

Owl 

 

Publié dans Jeunesse-Young Adult

Commenter cet article