Katherina était toujours assise à droite de Jon et le regardait, les yeux vides.

Publié le par Owl

 

Titre : La librairie des Ombres

Titre VO : Libri di Luca

Auteur : Mikkel Birkegaard

Editeur : Fleuve noir  

Première année de parution : 2007

Prix : 20.90 euros

Note :mario15120091221095836 à mourir d'ennui (comme le suggère si bien la couverture...) 

 


challenge Imaginaire

lu dans le cadre du challenge : ABC littérature de l'imaginaire 


 

http://www.babelio.com/couv/cvt_La-librairie-des-ombres_2736.jpegRésumé :  Fichée au coeur de Copenhague se trouve une vieille librairie au nom italien: Libri di Luca.

Son propriétaire, Luca Campelli, vient de mourir de manière très abrupte et pour le moins... étrange. C'est Jon, son fils, avec qui il a rompu tout contact depuis 20 ans, qui hérite du magasin. Entraîné malgré lui dans l'histoire familiale, Jon découvre bientôt que cette librairie renferme un secret fabuleux. Son père était en fait à la tête d'une société de "lettore", des personnes dotées d'un pouvoir exceptionnel leur permettant d'influencer la lecture des autres, de créer des mondes merveilleux, de donner naissance à des histoires extraordinaires... mais aussi de manipuler jusqu'au meurtre. Plus Jon avance dans ses recherches, plus il se persuade que la mort de son père n'a rien de naturel. Dissimule-t-elle une lutte de pouvoirs au sein de cette société secrète? Y a-t-il un traître parmi ses membres? Quelqu'un cherche-t-il à s'emparer de leur don incroyable? Afin de rassembler les morceaux épars de son passé et retrouver les assassins de son père, Jon se lance dans une quête acharnée qui va se révéler risquée...
Et si Luca l'avait volontairement écarté de cette société aussi mystérieuse qu'inquiétante, où les livres ont le pouvoir de changer le cours de la vie ?

 


Mon avis : Un roman original qui commençait vraiment très bien… et que je n’ai pas réussi à finir depuis 2 semaine que je le traîne !!! Franchement, pour le coup c’était moi qui avais les yeux vides.

 

 

Fastidieux est le premier mot qui me vient en repensant à ce bouquin ! Pourtant, qu’est-ce qu’il avait bien commencé ! On découvre une société de Lettore, des gens capables d’influencer nos lectures, et on part dans une enquête pour meurtre ! C’est génial au début ! Vraiment ! J’ai dévoré les premiers chapitres… jusqu’à que tout parte n’importe comment.

 

 

L’idée est très bien mais l’auteur à mis toutes ses idées dans un seul roman ! Il y a une attaque (qui n’a aucun sens réellement), des courses poursuites… mais qu’est-ce qu’on s’ennui !!! Je ne pouvais m’empêcher de penser à ce que cela aurait pût donner si le style n’avait pas été si pompant et lent. Je lisais les scènes de « tensions » en me disant que si Phillip Kerr (par exemple) l’avait écrite je n’aurais pas une seule fois lâché le bouquin ! Les idées sont bonnes mais le style absent ! Là, il est resté à traîner dans mon sac, je le sortais avec peu de conviction et lorsque je terminais un chapitre je le reposais directement… Je fais rarement ça avec un bouquin mais qu’est-ce que c’était barbant !

 

Je connaissais l’ennemi dès le début du livre, j’ai deviné qui été contre le « héros » en un rien de temps ! Il n’y avait vraiment rien d’original là-dedans. C’est le grand méchant contre le pauvre petit gentil qui se laisse manipulé et avoir en deux-deux Franchement, à part si on nous prend pour des idiots je ne vois pas ! C’était trop simple ! Je n’ai même pas apprécié les scènes d’actions pour vous dire alors que d’habitude j’en raffole ! C'était gros comme une étagère qui étaient les ennemis de Jon et sa clique... 

 

Et les personnages ! Rien n’en sors de singulier ou d’attachant. Ils m’ont juste lassé. J’ai finit le livre en sautant des pages, bloquée à la moitié. En lisant même pas en diagonale … Bref, c’était assommant et insipide. Jon est vraiment trop stéréotypés « héros » … sérieusement ? Le fils d’un émetteur reconnu qui est la cible d’une Organisation de l’Ombre à cause de ces capacités qui défient l’entendement humains… ça va, on connaît !

 

Tout avait bien commencé pour finir plus bas que terre. Moi qui pensais que j’allais adorer… j’ai plutôt adoré le détester… Comme dit ma maman : C’est un livre « Halluciné  » … pas bon du tout quoi ;)

 

Owl 

 

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

licorne 15/05/2012 15:02

Une chose est sûre, tu n'as pas aimé, on ne peut pas se tromper sur ton avis ! J'aime assez ta bonne franchise. j'ai lu ce livre aussi pour une LC, et grosso modo j' en ai pensé à peu près la même
chose, en plus édulcoré. Cet auteur avait un sujet épatant mais il a un peu mélangé tous les genres et là, le policier et le fantastique n'ont pas fait bon ménage ! Dommage ! pour un premier livre
ça refroidit un peu. Bonne journée !