The Great Gatsby

Publié le par Owl

Titre : The Great Gatsby

Auteur : Francis Scott Fitzgerald

Editeur : Penguin Popular Classics

Première parution : 1925

Prix : 2.56 euros

Note :m250-image-69-1267483475

 

dans le cadre du challenge Fitzgerald 

fitzey-logo-natacha-best-one


 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61bHN3brdNL._SL500_AA300_.jpgRésumé :

 Jay Gatsby is the man who has everything. But one thing will always be out of his reach ... Everybody who is anybody is seen at his glittering parties. Day and night his Long Island mansion buzzes with bright young things drinking, dancing and debating his mysterious character. For Gatsby - young, handsome, fabulously rich - always seems alone in the crowd, watching and waiting, though no one knows what for. Beneath the shimmering surface of his life he is hiding a secret: a silent longing that can never be fulfilled. And soon this destructive obsession will force his world to unravel.

 

 


Mon avis : Définitivement mon roman préféré !

 

J’ai découvert ce livre en début d’année et j’étais déjà tombée sous le charme du style de l’auteur. Cette-fois ci, la lecture en édition originale m’a fait savourer plus que jamais ce style qui m’avait enchanté plus tôt.  Contrairement à ce que je pensais au début, j’ai lu très facilement ce roman. J’avais peur que la langue ne soit trop complexe pour moi et je n’avais encore jamais lu de roman totalement en VO, j’avais pris l’habitude  en effet d’avoir une traduction à côté. Et  bien je m’en suis passé sans problème ! Je suis tellement rentrée dans l’histoire que je l’ai lu aussi rapidement qu’un livre écrit en français !

 

L’histoire est toujours aussi belle et triste selon moi. J’ai retrouvé les sensations que j’avais éprouvées à ma première lecture et j’ai été attirée dans l’histoire comme la première fois que j’ai ouvert ce livre. Peu importe que je connaisse l’histoire, je n’arrivais pas à lâcher le roman juste pour connaître ce qui allait arriver ensuite.  L’auteur à vraiment un style merveilleux. J’ai été portée par son écriture de bout en bout, sans jamais m’en lasser. C’est élégant, personnel et surprenant. Je ne suis pas du tout restée de marbre. Je ressentais les émotions que vivaient les personnages, je voyais les paysages que décrivait F.S. Fitzgerald, j’étais dans l’histoire avec les personnages, je me sentais une part de ce roman et c’est juste incroyable !

 

Les personnages sont tout aussi merveilleux que l’histoire. Le narrateur est placé en observateur, ce qui nous rapproche de lui, et il raconte tout ce qu’il voit avec une certaine innocence qui est charmante. J’adore Nick ! Il est toujours là pour les autres, toujours prêt à aider mais en même temps, il ne se met jamais en avant et laisse les autres régler leurs affaires sans trop y interférer. Gatsby m’a vraiment attendrie. Il me rend triste à être accroché à son rêve et à vouloir le réaliser malgré tout. Ce qu’il laisse voir, toute ces fêtes chez lui, ne sont qu’une façade et on ne sait jamais clairement ce qu’il veut ni ce qu’il pense.  La fin, même si je la connaissais, m’a d’ailleurs  attristée plus que tout.  Il y a aussi Tom, que je trouve n’être rien de plus qu’un sale petit blaireau (et oui ^^). Il m’horripilait dès le début du roman de par son comportement avec Nick, mais ma haine envers lui n’a fait qu’augmenté tout au long du roman, et pour finir je n’avais qu’une envie : lui donner de bonnes claques. Il me faisait énormément pitié dans ses attitudes. Enfin Daisy est une personne qui n’arrive pas à se décider et qui est enfermée avec son mari dans une vie qu’elle n’apprécie pas. Elle me rendait elle aussi triste. C’est fou. La seule personne qui me remontait un peu le moral, avec le narrateur, était Jordan. Elle est drôle et dès le début je l’ai appréciée énormément. Elle me faisait sourire sans arrêt et je trouve qu’elle et Nick formaient un couple parfait malgré le peu dont j’en ai lu. Je me disais qu’ils étaient vraiment faits l’un pour l’autre.

 

En conclusion, ce roman est un vrai chef-d’œuvre que je ne peux m’empêcher d’admirer. Le style, les décors, les personnages et l’histoire sont tout bonnement divins ! J’apprécie ce livre comme aucun autre et il fait parti de ces rares livres qui m’ont bouleversé, profondément bouleversé. Je vous le conseille sans retenue aucune !

 

Owl

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Asphodèle 04/01/2012 23:15

Waouh ! Et en anglais en plus, là je dis bravo, j'attends que mon niveau remonte pour passer à la V.O mais j'ai tant à lire encore de cet auteur ! Gatsby avec Tendre est la nuit sont (pour moi ses
deux chefs d'oeuvre) quoique, souvent ceux qui ont lu l'un avant l'autre (peu importe le sens) sont déçus par le deuxième ! :?: ils sont tout deux inspirés de la vie de l'auteur bien sûr et, à ce
titre, ont une valeur particulière à mes yeux ! Bravo pour ce billet enthousiaste et très bien vu...